Aide technique : pourquoi choisir des dispositifs de classe médicale ?

Normes, législation, qualité, sécurité, ergonomie

Les dispositifs médicaux de communication alternative en structure hospitalière sont régis par un cadre réglementaire et doivent répondre dans leur globalité aux exigences du quotidien en matière d’ergonomie, de sécurité, d’accessibilité et de disponibilité. C’est la raison pour laquelle les aides techniques de classe médicale répondent le plus souvent à l’ensemble de ces critères et facilitent l’usage quotidien pour l’utilisateur et ses aidants.

La norme NF ISO 9999-2002, reconnue en 2003 par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), définit les aides techniques comme « tout produit, instrument, équipement ou système technique utilisé par une personne handicapée, fabriqué spécialement ou existant sur le marché, destiné à prévenir, compenser, soulager ou neutraliser la déficience, l’incapacité ou le handicap. »

La loi de 2005 affine la réglementation des aides techniques et encadre le droit à la Prestation de Compensation du Handicap (PCH), sous conditions que celles-ci contribuent :

  • à maintenir ou améliorer l’autonomie de la personne pour une ou plusieurs activités
  • à assurer la sécurité de la personne handicapée
  • à mettre en œuvre les moyens nécessaires pour faciliter l’intervention des aidants qui accompagnent la personne handicapée

Depuis 2011, la norme NF ISO 9999-2011 remplace la notion « aides techniques pour personnes atteintes d’incapacité » par « produit d’assistance pour personnes en situation de handicap » :

« Tout produit (y compris tout dispositif, équipement, instrument, technologie et logiciel) fabriqué spécialement ou généralement sur le marché, destiné à prévenir, à compenser, à contrôler, à soulager ou à neutraliser les déficiences, les limitations d’activité et les restrictions de la participation”.

Prescription médicale par un thérapeute spécialisé

Le thérapeute (ergothérapeute, orthophoniste…), l’entourage familial ou le patient lui-même peut solliciter un conseiller en aide technique pour demander une évaluation.

L’objectif de l’évaluation est d’identifier les besoins permanents et évolutifs du patient, et de définir la solution la plus adaptée pour améliorer le quotidien ou répondre aux attentes thérapeutiques.

En structure d’accueil ou au domicile du patient, l’évaluation est une étape indispensable pour définir un projet de Communication Alternative Améliorée (CAA) sur le long terme et réaliser les essais matériels et logiciels nécessaires.

Dispositifs médicaux de communication alternative en structure hospitalière - prescription médicale par thérapeute spécialisé

Dans le cadre d’une préconisation d’aide technique, les aménagements et dispositifs prescrits doivent impérativement s’intégrer dans le projet de vie du patient, tout en respectant un cahier des charges défini.

L’aide technique doit être une solution évolutive, dans la mesure du possible, pour répondre aux futurs besoins de l’utilisateur.

Dans le cadre d’un projet de CAA, l’aide technique doit également présumer du potentiel du bénéficiaire, notamment pour la communication pictographique qui nécessite un apprentissage.

En rappelant qu’une communication efficace, c’est pouvoir dire :

  • Ce que je veux dire
  • A qui j’ai envie de le dire
  • Quand j’ai envie de le dire
  • De n’importe quelle manière de le dire

Gayle Porter – Spécialiste Communication Alternative Améliorée

A l’issue de l’évaluation, un rapport de faisabilité du projet est rédigé par le thérapeute référent du patient pour l’accompagner dans sa démarche de demande d’aide au financement MDPH.

Prise en charge des aides techniques par la MDPH

Dans le cadre d’un handicap reconnu, les financements MDPH pour les aides techniques dédiées aux personnes en situation de handicap sont répertoriées dans trois catégories, soumises à différentes modalités de calcul :

  • Les aides techniques prises en charge par la Sécurité Sociale et mutuelle, telles que le financement d’un fauteuil roulant
  • Les aides techniques listées dans le code de l’Action Sociale et des Familles, telles que le financement d’un aménagement du domicile
  • Les aides techniques pour compenser les conséquences liées au handicap dans la vie quotidienne, telles que le financement d’un appareil de communication et logiciel dédié

La Prestation de Compensation du Handicap (PCH) est une aide financière versée par le département de résidence du bénéficiaire, régie par la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH) et attribuée à toute personne en situation de handicap.

Dispositifs médicaux de communication alternative en structure hospitalière - financement MDPH

La PCH vise à compenser les conséquences liées au handicap dans la vie quotidienne, et est soumise au degré d’autonomie, âge, conditions de ressources, lieu de résidence, et attribuée dans le cas où l’état de santé du bénéficiaire ne peut s’améliorer.

Le Fonds Départemental de Compensation (FDC) est une aide financière complémentaire versée par le département, la CPAM, la CAF ou la MSA, et est soumise à condition de ressources du bénéficiaire.

Le FDC peut être sollicité après accord d’une PCH pour réduire, voire prendre en charge l’intégralité du reste à charge, lié à l’acquisition d’une aide technique.

Les dispositifs d’aide à la communication

Tablette de communication avec commande oculaire intégrée

La tablette I-Serie la commande oculaire PC Eye 5 de Tobii Dynavox sont des dispositifs médicaux de classe I, suivant le règlement UE2017/745 en vigueur depuis le 26 Mai 2021, renforçant la traçabilité et la qualité  des équipements.

I-Serie est un appareil de communication avec commande oculaire intégrée, dédié aux personnes dépourvues de la parole ou ayant des difficultés pour communiquer. I-Serie est conçu pour les personnes en situation de handicap et adapté à un usage quotidien, résistant aux variations environnementales telles que les variations de luminosité extérieures et celles liées au handicap tels que les mouvement brusques et réglages oculaires spécifiques.

Dispositifs médicaux de communication alternative en structure hospitalière - tablette I-Serie avec commande oculaire

Grid Pad est un appareil de CAA dédié aux personnes en situation de handicap, qui intègre directement le logiciel de communication Grid 3. Grid Pad est une solution destinée aux personnes ayant des difficultés d’accès complexes et

dont l’interface adaptée permet une programmation intuitive et de communiquer avec des pictogrammes personnalisés. Conçu et étudié pour un usage quotidien, Grid Pad 15 offre la liberté de communiquer toute la journée grâce à sa grande autonomie.

Dispositifs médicaux de communication alternative en structure hospitalière - tablette GridPad 15 avec Grid 3

Commande oculaire

La commande oculaire PC Eye 5 de Tobii Dynavox est un dispositif médical dédié aux personnes en situation de handicap pour piloter son ordinateur de manière intuitive grâce au calibrage de haute précision.

La commande oculaire PC Eye 5 est un concept issu de nombreuses années de recherche et développement par Tobii Dynavox, pour offrir une technologie de haute précision dédiée aux personnes atteintes de blessures médullaires, pathologie neurologique, athétose et polyhandicap.

L’équipe de Tobii Dynavox, une division dédiée au handicap, fait évoluer continuellement les performances de ses dispositifs, grâce aux mises à jours logicielles, comme par exemple l’utilisation de PC Eye 5 en extérieur, au soleil.

Dispositifs médicaux de communication alternative en structure hospitalière - commande oculaire PC Eye 5

Système d’appel malade adapté et sécurisé

AssistX est une gamme d’appels malade adaptés aux personnes en situation de handicap moteur, répondant aux normes européennes hospitalières DIN VDE 0834 et qui se décline en deux versions : AssistX Mobil et AssistX Call.  AssistX, un système adapté au domicile des patients, et utilisé dans les hôpitaux et établissements médico-sociaux.

Bien que sécurisé, cette solution ne peut se substituer à une surveillance nécessaire en cas de danger de santé critique ou vital.

Dispositifs médicaux de communication alternative en structure hospitalière - système d'appel malade adapté et sécruisé AssistX

Privilégier l’usage de l’aide technique à la simple acquisition en structure hospitalière

Renforcer l’accompagnement des personnes en situation de handicap dans l’utilisation des aides techniques

Les dispositifs médicaux de communication alternative en structure hospitalière régissent l’ensembles des solutions adaptées pour améliorer le quotidien des patients en situation de handicap, et favoriser les axes de travail thérapeutique et éducatif des professionnels de santé.

« Associées aux aides humaines, les aides techniques contribuent pleinement à la préservation de l’autonomie des personnes en situation de handicap et des personnes âgées et à la compensation des situations de handicap, améliorant ainsi leur qualité de vie. »

CNSA – 23 février 2021

https://www.cnsa.fr/outils-methodes-et-territoires/mdph-et-departements/aides-techniques

Le rapport de Philippe Denormandie et Cécile Chevalier, publié en Octobre 2020, soulève « un manque d’accompagnement à l’origine d’inadaptations et de sous-utilisation fréquentes des aides techniques » relatif au « défaut d’accès à l’information [..] et les usages tant pour les professionnels que les usagers. »

https://handicap.gouv.fr/IMG/pdf/30102020_-_rapport_denormandie-chevalier_aides_techniques.pdf

Équipement de 4 dispositifs médicaux de communication au CHU de Dijon

En 2018, le Centre de Rétablissement et de Réhabilitation du CHU de Dijon souhaite s’équiper de plusieurs dispositifs médicaux de communication alternative, à destination des patients atteint de troubles psychomoteur et neurologique sévères.

L’évaluation des besoins patients/axes thérapeutiques a déterminé la nécessité d’équiper de 4 dispositifs médicaux de communication alternative la structure hospitalière, et former les équipes de soignants à l’utilisation du matériel.

Le C2R utilise très régulièrement le matériel depuis son acquisition, à la fois pour faciliter la communication avec les patients, aider à la rééducation cognitive des patients (ergothérapie), pour des aspects d’évaluation mais aussi de recherche (neuropsychologie).

Plus récemment, deux services de réanimation ont été équipés et formés sur des systèmes de commande oculaire pour faciliter la communication avec les patients. Au total, 30 membres du service ont été formés sur 4 demi-journées (médecin, kinésithérapeute, infirmier, aide-soignant, psychologue) aux outils et la mise en place d’un tableau de communication.

Le conseil et la recherche de solution pour la rééducation, la réadaptation des patients souffrant de pathologies lourdes accidentelles (accidenté médullaire), neurodégénératives (SLA…) s’inscrit dans une démarche globale pour initier, former et démocratiser les aides techniques, au services des patients et personnel soignant.

L’accompagnement et le développement des compétences techniques du personnel médical par la formation et le suivi des bonnes pratiques d’utilisation sur le long terme doit permettre de contribuer au bon développement cognitif, l’apaisement et la communication des patients.

La communication est reconnue essentielle dans la qualité des soins et la relation thérapeute/patient

L’étude menée par la Croix-Rouge Française sur les bénéfices et l’impact social du projet de déploiement révèle que la CAA est un véritable levier pour favoriser l’épanouissement des patients, et l’amélioration des rapports entre les thérapeutes et les malades :

  • Planifier les actions ou activités permet aux patients de mieux appréhender et réagir
  • 70% des professionnels de santé sont convaincus que la CAA permet de mieux comprendre les souffrances des patients
  • 81% des professionnels de santé déclarent avoir inconsciemment pu imposer des choses aux patients contre leur gré, dans le cadre l’accompagnement thérapeutique
  • 90% des professionnels de santé ont la volonté de démocratiser la CAA

Équiper et former les structures hospitalières aux solutions numériques adaptées

Donner la possibilité à ses usagers de communiquer et accéder à l’environnement numérique est une véritable source d’épanouissement pour :

  • Faciliter l’accès à l’information et à la connaissance
  • Communiquer avec ses proches
  • Favoriser l’inclusion sociale
  • Contribuer au développement personnel

Naviguer sur internet par le regard, accéder à YouTube à partir de pictogrammes, communiquer (accès adaptés à WhatsApp, réseaux sociaux, Skype, mail, SMS…), c’est possible grâce à des solutions et moyens d’accès adaptés.

La formation des équipes thérapeutiques sur les dispositifs médicaux de communication alternative en structure hospitalière doit s’adapter aux différentes contraintes liées à leur activité et restrictions budgétaires. L’objectif est d’apporter un contenu efficace et condensé, ainsi qu’un suivi personnalisé pour assurer l’usage quotidien de l’aide technique.

La Communication Alternative Améliorée (CAA) pour favoriser l’épanouissement des patients et la relation avec les thérapeutes

Les bénéfices de la CAA pour les patients et thérapeutes

La communication est reconnue essentielle dans la qualité des soins apportés aux patients, qu’elle soit relative au dialogue et échanges avec les professionnels de santé, ou dans la compréhension des démarches administratives à effectuer.

Les enjeux de la communication pour les personnes en difficulté pour communiquer sont majeures et reposent principalement sur la nécessité de rompre l’isolement social, intellectuel et émotionnel.

En 2017, le projet « Communiquons autrement » a pour objectif d’équiper les centres médico-sociaux de la Croix-Rouge Française et de former les thérapeutes aux solutions et outils de CAA.

  • Plus de 40 établissements équipés
  • Plus de 400 thérapeutes formés
  • Plus de 4 000 heures de formations dispensées
  • Plus de 70 formations dédiées

Un projet fondamental pour favoriser l’égalité des chances et révéler le potentiel des patients, quel que soit leur handicap moteur ou cognitif.

Les enjeux de la communication pour les personnes en difficulté pour communiquer sont majeures et reposent principalement sur la nécessité de rompre l’isolement social, intellectuel et émotionnel.

Construire un projet de CAA grâce à la technologie et les moyens humains

Les partenaires de communication jouent un rôle important d’accompagnateur dans les échanges, l’apprentissage et la réussite de l’utilisateur.

Apprivoiser la Communication Alternative Améliorée (CAA) est facilement comparable à l’apprentissage d’une langue, ce qui nécessite une pratique régulière et d’être accompagné au quotidien.

Chaque intention de communiquer est différente, ce qui implique que le message et le vocabulaire utilisés soient cohérent avec l’interaction, et le moyen de transmission de l’information adapté aux capacités motrices et cognitives de l’usager.

Communiquer et préserver son autonomie, même en structure hospitalière

Communiquer avec un appareil de communication et dispositifs d’accès adaptés

La CAA se caractérise par des technologies alternatives telles que des solutions logicielles et matérielles qui permettent de pallier aux difficultés de communication, en fonction des attentes, besoins et capacités des utilisateurs.

Les synthèses vocales sont des appareils de communication aboutis de haute technologie et dont les possibilités d’accessibilité sont multiples :

  • Écran tactile
  • Commande oculaire
  • Souris ou joysticks adaptés
  • Systèmes à défilement
  • Contacteurs boutons ou spéciaux

Lorsque l’usage de la parole n’est plus envisageable pour un patient, les appareils de communication alternative sont de véritables solutions de substitution.

De plus, il est possible d’adapter l’usage et les fonctionnalités de l’appareil selon l’évolution de la maladie et les capacités de l’utilisateur.

Il existe des tablettes de communication conçues et étudiées pour les personnes dépourvues de la parole et atteintes de troubles moteurs.

Interagir avec les objets et fonctionnalités de la chambre

Grid 3 permet de contrôler tous les appareils domestiques dotés de la technologie infrarouge et radio, et d’interagir avec les équipements multimédia, luminaires, domotiques (télévision, PC, volets, radiateurs, lits…).

Le contrôle d’environnement correspond à une télécommande universelle (émetteur) qui agit sur l’environnement domestique (par un récepteur), adaptée aux capacités de l’utilisateur.

Alerter via les systèmes d'appels malade adaptés et sécurisés quand la simple poire d'appel dans les établissements tels que les FAM, MAS, Centres de Rééducation Fonctionnelle… ne suffit pas

Les systèmes d’appels malade doivent se conformer aux dernières normes de sécurité en vigueur et être adaptés aux établissements tels que les FAM, MAS, Centres de Rééducation Fonctionnelle, comme au domicile des personnes en situation de handicap.

  • Intégration au système d’appel malade existant
  • Possibilité d’avoir un système d’appel malade indépendant et mobile
  • Respect de l’exigence réglementaire hospitalière
  • Adaptation possible avec toute forme de contacteur

Comment mettre en place l'accès au numérique en Maison d'Accueil Spécialisée (MAS) ou autres structures médicalisées ?

Visionner et partager des vidéos YouTube à partir de pictogrammes

L’application YouTube facile générée depuis Grid 3, le logiciel de référence pour la communication alternative et l’accès au numérique adapté, permet de visionner et partager des vidéos YouTube.

Grâce à cette application, les utilisateurs n’ayant pas les capacités d’utiliser la saisie de texte pour effectuer une recherche, peuvent sélectionner directement leur contenu depuis des pictogrammes prédéfinis et personnalisables.

Chaque pictogramme illustre une thématique qui génère les liens d’accès aux vidéos YouTube associées. Le mode édition permet de personnaliser entièrement la grille de pictogrammes et son arborescence, et d’adapter la recherche YouTube en fonction.

Communiquer avec Grid 3 à partir de pictogrammes : réseaux sociaux, sessions Skype, appels, SMS, mails

Grid 3 est un logiciel de communication complet, générateur d’applications compatible avec la commande oculaire. Générateur d’applications, il permet l’accès adapté au numérique, multimédia et téléphonie depuis des pictogrammes : naviguer sur le Web, interagir les réseaux sociaux, passer un appel téléphonique, envoyer des SMS ou e-mail rapide, regarder et partager des vidéos sur YouTube, et bien plus encore…

Naviguer sur internet et piloter son PC, tablette avec les yeux

A l’instar des périphériques souris et clavier, la commande oculaire PC Eye 5 de Tobii Dynavox permet de contrôler son PC avec les yeux de manière instantanée.

Autonome et clipsable de façon magnétique, PC Eye 5 fonctionne permet un accès à tous les programmes Windows, simplement avec le regard.

Utilisée par les orthoptistes, orthophonistes, ergothérapeutes, instituteurs, éducateurs et parents, la commande oculaire est un outil d’évaluation et d’analyse visuelle pour déterminer les capacités physiques, cognitives et de compréhension de l’utilisateur.

Compatible avec les logiciels de communication tels que Grid 3, Mind Express, Communicator 5…, la commande oculaire PC Eye 5 est une solution d’apprentissage progressif pour communiquer de façon autonome et de piloter son PC à distance.

CENOMY, 26 Juillet 2021 | Dispositifs médicaux de communication alternative en structure hospitalière

Contact presse : marketing@cenomy.com

cookie